Qu'est-ce que la médecine quantique ?

L'homme est loin d'avoir tout compris sur lui même et ce qui l'entoure. La médecine énergétique est plusieurs fois millénaire grâce à l'approche asiatique, orientale et exotique qui a fait ses preuves de manière empirique. Avec la physique quantique la compréhension de l'infiniment grand et petit se précise, et la dimension humaine se révèle à la fois simple et logique. A mesure que nous voyons plus clair, on se rend compte qu'en réalité ces choses ont toujours été ainsi, simplement il est devenu plus facile grâce à la technologie de le vérifier. Et pourtant l'énergie et ses phénomènes étaient déjàs parmis nous depuis la nuit des temps. "Et oui, ce n'est pas parceque l'on n'arrive pas à comprendre quelque chose que cette dernière n'existe pas, ce qui dépasse l'entendement humain n'est pas forcément une utopie ou quelque chose de surnaturel voire maléfique, ne serait-ce pas une hérésie de réduire la réalité du monde à notre propre compréhension limitée des choses?".

Il est devenu impensable, aujourd'hui, de faire l'impasse sur la dimension énergétique, surtout depuis les évolutions de la physique quantique qu'en justifie la réalité. La santé de l'être humain est à prendre à différents niveaux d'intervention, réduire l'intervention uniquement à un seul domaine de compétence c'est comme se mettre des oeillères par méconnaissance ou par manque d'ouverture d'esprit sur la réalité du monde qui nous entoure.

Cela joue directement sur l'efficacité du résultat.

Faire de la médecine quantique c'est équilibrer l'homme dans sa globalité (holistique), et non le traiter en pièces détachées.

Tout est en interconnexion, à savoir le physique, le mental, l'affectif, la physiologie et l'énergie. Donc, tout doit être pris en compte, même l'environnement et le relationnel de l'individu.

Quel est le but de votre approche ?

Le but de mon travail est de rétablir les qualités intrinsèques de l'être.

La pathologie, c'est le corps qui se désorganise à cause de blocages

énergétiques qui n'ont pas été régulés à temps. La médecine classique, à l'aide de diverses analyses, échographie, radiographie, scanner, IRM, analyses sanguines...s'efforce d'étudier et de comprendre les informations sortantes du corps et d'y apporter une réponse en appliquant des traitements allopathiques divers, substances chimiques ou en ayant recours à la chirurgie. Cette approche de l'être humain est bien entendu indispensable pour traiter l'urgence, pour les infections graves ou lésions aigues (cardiopathie, état de choc...).

La médecine quantique est orientée vers l'organisation destinée à l'information entrante dans le corps (réaction du patient). Lorsque le corps n'est plus capable de capter et de traiter les informations nécessaires à son bon fonctionnement, ou les enregistre de manière déformée, c'est le désordre qui s'installe à plus ou moins longue échéance. Si le corps, soumis aux multiples agressions de la vie, se trouve dépassé, il ne peut plus assurer une élimination correcte. Les toxines cellulaires non évacuées vont aller se déposer dans des zones de faiblesse (glandes, tissus, organes...); s'accumuler et poser des problèmes qui évolueront vers la pathologie, si elles ne sont pas traitées. Les analyses biologiques et imageries médicales associées à toutes une série de tests annoncent la pathologie. Avant que le diagnostic soit visible et qualifiable physiquement, des années se sont parfois écoulées avec toutes les conséquences de l'évolution de la maladie. L'origine du problème peut se situer dans des niveaux totalement insoupçonnés par la dimension organique puisque c'est dans la dimension vibratoire et énergétique que les alertes initiales se sont d'abord matérialisées. C'est donc là qu'il faut aller chercher la cause d'une pathologie confirmée ou non.

J'ai pour rigueur le respect d'un critère important: la règle des "3P": prévention, personnalisation et potentialisation.

1) prévenir et traiter le type de terrain pathogène chez l'individu

2) personnaliser le traîtement en identifiant les causes profondes

3) potentialiser le rééquilibrage par une restitution immunitaire de l'organisme durable dans le temps.

biofeedback acmos 7 (quantifie la qualité énergétique de chaque méridien d'acupuncture)

Comment vous y prennez vous ?

L'approche thérapeutique est basée sur l'utilisation d'ondes, d'électromagnétisme, de particules et de photons (rayonnement d'information) qui traitent les pathologies fonctionnelles et lésionnelles chroniques par stimulation de l'homéostasie.

L'avantage de cette méthode est l'action en profondeur de traitements rapides, peu coûteux et faciles à utiliser. Sans effets secondaires, elle n'est pas non plus coercitive, substitutive ni destructive. Bien sûr un appareillage est indispensable, afin d'être le plus précis possible, tant sur la qualité de l'information à traiter que sur les harmonies du corps à retablir par l'envoi d'informations correctives en bio-résonnance naturelle ou virtuelle.

Et concrètement, comment ça marche ?

En faisant attention à ne pas faire de symptomatique à partir de méthodes dites énergétiques ou encore faire de l'allopathie avec des produits naturels; cela revient à faire de l'énergétique superficielle. Il est indispensable de rétablir, avant tout, les réserves énergétiques de ressources,

c'est à dire l'énergie profonde, dès lors la gestion des symptômes sera plus efficace et surtout durera plus longuement dans le temps. Autrement dit, il est plus efficace de s'intéresser au rétablissement de l'énergie profonde plutôt qu'aux symptômes directement, car c'est l'énergie profonde qui traite les symptômes.

Samuel Hahnemann disait que "la maladie(...)suppose nécessairement que la force vitale (énergie profonde) soit rétablie dans son intégrité et l'organisme entier ramené à la santé". Et oui, rétablir l'énergie superficielle avant l'énergie profonde, c'est mettre la charrue avant les boeufs. Pas étonnant qu'on retourne consulter pour les mêmes problèmes quelques mois plus tard!.. Il faut filtrer le dépôt d'un verre plein avant de le remuer pour obtenir une eau plus claire. Etant donné que l'élèment pathogène vibre, tout comme le reste, reconnaitre sa fréquence nous permet d'en déduire la maladie qu'il est sur le point de développer, et ce , sans même en avoir des traces dans les analyses et tests médicaux. En appliquant la contre fréquence, l'élèment pathogène s'inhibe. Les travaux du physicien C.W. Smith, à l'hôpital des allergies de Londres ont fait évoluer la médecine quantique dans ce domaine.

dépôt : énergie profonde perturbée
filtrage : rétablissement de l'énergie profonde, permet l'évacuation des toxines organiques et vibratoires
remuage : rétablissement de l'énergie superficielle, préserve l'énergie profonde plus longtemps
eau plus claire : rétablissement complet de l'énergie

Qu'entendez vous par élément pathogène qui vibre ?

nébuleuse de l'aigle
la terre

Rien est inerte, tout est vibration, tout vibre, du macrocosme au microcosme. Tous les mécanismes de la vie sont régis par des ondes électromagnétiques : la nature, les couleurs, les odeurs, les sons, la nourriture, les médicaments, tous les êtres vivants y compris l'homme. La vibration se manifeste par un champ magnétique (mémoire d'information qui représente le temps), pour se déplacer elle se propage par un champ électrique (détermine l'espace), ce qui crée un champ électromagnétique, mesurable par une longueur d'onde, une fréquence et une durée. Dès lors, cette vibration anime l'univers qui l'entoure et ce dernier l'influence par des échanges d'informations continuels. L'un est influencé par l'autre et vice et versa. Chaque organisme vivant réagit et propage ou évacue la tension ainsi perçue. C'est la base de la physique quantique. G. Lakhovsky disait que la vie était née de la radiation. Ce qui est vrai lorsqu'on concidère la mémoire de l'eau. L'eau, H2O, est le liquide le plus pur, qui capte le plus les ondes électromagnétiques. Etant donné que nous sommes nous mêmes constitués de 70% d'eau en moyenne, pas étonnant que notre environnement : océans, sol, air, nature, astres, (étoiles, planètes, satellites naturels, astéroïdes, comètes...) aient une influence sur nous. Quand on y pense, si le système des marées qui est orchestré par la rotation de la terre et l'atraction de la lune, déplace des masses concidérables d'eau, que dire alors de la demi douzaine de litre de sang, insignifiante, qui circule en nous ? Le macrocosme agit sur le microcosme et inversement.

ceci n'est pas le soleil mais une particule qui rayonne (magnétisme qui représente le temps)
ceci est l'onde électrique de la particule en mouvement à travers un courant électrique (réseau électrique qui représente l'espace); on parle donc d'électromagnétisme
l'eau : grande capteuse d'ondes
l'homme dépend de deux polarités essentielles pour vivre
l'homme dépend donc des forces électromagnétiques de son environnement...le cycle de l'air
...le cycle de l'azote
...le cycle de l'eau
...mais également de ce que l'homme crée qui n'est pas toujours bénéfique pour la santé, car tout émet de la vibration, il subit donc les rayonnements néfastes de son environnement (artificiel ou naturel : climat et saison)

Finalement cela existe à notre insu ?

Tout a fait, telle est une des lois de l'univers.

En 1926, les travaux de Gurwitch (URSS), repris par sa fille, professeur à l'académie de médecine de Moscou, démontre l'existence de rayonnements mitogénétiques (UV) par l'expérience de 2 cultures identiques, une contaminée l'autre non, séparées d'une fenêtre étanche. La culture saine devient contaminée à son tour sans communication matérielle, mais par vibration.

De nos jours toutes ces vibrations peuvent être identifiées par des appareils, c'est d'ailleurs l'intéret de la médecine quantique, afin de déterminer ce qui est néfaste et comment cela devra être traîté, toujours de manière vibratoire (oscillation cellulaire). Les cellules communiquent entre elles, cela n'est plus un scoop.

En 1936, Gustav Stromberg, astronome et professeur de biologie au Carnegie institute (USA), déclare que les être vivants dégagent un champ électromagnétique.

En 1940-45, Harold Saxon Burr, professeur de médecine à Yales (USA), écrit que: "la plupart des mécanismes vivants sont accompagnés de phénomènes électromagnétiques (blue print of immorality).

En 1950-52, H. Frolich, professeur de physique à Liverpool (GB), prix nobel, introduit la notion de coopération intercellulaire par des micro-ondes.

En 1960 et 1978, A. Pilla, prix Franki, physicien de l'université de Colombia (USA), découvre le langage des cellules osseuses. Ces résultats correspondent à 85% de réussites sur les pseudo-arthroses.

Plus récemment encore, F.A. Popp, biophysicien à Kaiserslauter (Allemagne), découvre le langage cellulaire par le biais des photons sous forme de lumière cohérente.

En 1978, I. Prigogine devient prix nobel sur les structures dissipatives qui sont capables de se transmettre de proche en proche et donc de s'influencer les uns les autres.

Si donc l'être humain est influencé par ce qui l'entoure, par intercommunication de spin de photon et neutrinon, son ADN sera influencé avant qu'une région organique du corps ne magnifeste cette perturbation. L'ADN a la même forme dans tous les organismes vivants allant des êtres humains jusqu'au virus. Toute la biologie moléculaire moderne repose sur le fait que l'ADN se reproduit par réplication afin de passer son information génétique d'une cellule à l'autre et d'une génération à l'autre.

ce qui perturbe le champs énergétique de l'homme (aura) est une information sous forme de lumière à l'origine (information électromagnétique)
l'information entrante arrive à la cellule et prend une tournure chimique
le chromosome, un monde dans un monde
l'information s'étire sur des kilomètres à partir du chromosome
duplication de l'information entrante au sein de la cellule par l'ADN

N'est-ce pas un peu subjectif ?

à gauche aura perturbée, à droite aura qui rayonne à peu près normalement

Non, pas quand on considère l'homme dans son ensemble. Avant d'être matière, une maladie est d'abord une information sous forme de lumière (émission lumineuse photonique) qui communique avec le champ énergétique humain, qui est d'ailleurs lui même lumière (spectre lumineux visible à la photographie Kirlian). Par son rayonnement néfaste l'information éxogène va mettre le SNC (système nerveux central) en alerte, l'obligeant à stimuler via des impulsions électriques cérébrales, une contre information pour déployer un arsenal de défense qui vont à leur tour stimuler les glandes endocrines concernées par l'agression. Le processus va prendre une tournure chimique pour ainsi transiter par le système cardiovasculaire. Avant ce stade là, le corps tout entier sera mis au courant de l'information entrante. L'ADN transcrit aussi l'information dans une autre macromolécule, l'ARN, qui peut voyager hors du noyau de la cellule. L'ARN à son tour, traduit cette information pour la fabrication de protéines spécifiques (tout en étant porteuse de l'information néfaste) dans la structure et les fonctions de l'organisme. Bien avant la voie chimique, la voie électromagnétique a été utilisée pour mettre tout le corps au courant. A ce niveau, il n'y a pas de système immunitaire, ni de nerfs pour transporter les messages du cerveau. Nous sommes bien en dessous du monde des organes. C'est au niveau de la dimension quantique puis énergétique qu'il faut rechercher les sources d'auto organisation. Voilà pourquoi les tests et analyses médicaux ne révèlent rien à ce stade, car trop prématurés, néanmoins l'information de la pathologie est bien présente dans le corps de l'individu.

Les couleurs de l'aura sont ni plus ni moins les couleurs de l'arc-en-ciel.

arc-en-ciel
photo kirlian (dominance de bleu). Une bonne santé éxalte l'ensemble des couleurs des zones énergétiques du corps (chakras: couleurs de l'arc en ciel)
camaïeu des couleurs de l'arc en ciel: relative bonne santé, avec manque d'harmonie
transcription: l'information est véhiculée dans le reste du corps par l'ARN
copiage de la molécule d'ADN
ARN possible grâce au ribosome

Est-ce la médecine de demain ?

Il faut souvent un certain temps avant que les mentalités changent. Même s'il est indubitable que la médecine quantique fonctionne très bien, le système dans lequel nous vivons n'apprécie pas forcément les changements. Cependant les gens reconnaissent facilement les limites du système et souvent ils sont prêts à aller voir ailleurs. Pionnière dans ce domaine, la recherche aérospatiale russe a ouvert la porte sur le monde vibratoire du vivant.

En effet pour des raisons d'assimilation, la biochimie médicamenteuse ne peut pas être utilisée en apesenteur. Il a bien fallu trouver une solution: l'utilisation d'ondes électromagnétiques.

Après des années d'études honorifiques exaltant parfois une certaine estime de soi, il est très difficile de se remettre en question.

"Le scepticisme envers ce qui n'est pas prouvé peut très facilement se transformer en interdiction de penser" (Théodor Adorno)... Voilà pourquoi il est plus important de s'attacher au résultat plutôt qu'à la compréhention de choses qui peuvent parfois nous dépasser.

"Même répetée indéfiniment, une erreur ne devient pas une vérité" (Mahatma Ganghi)... Ainsi il est plus intéressant de se remettre en question lorsque notre propre vérité n'a plus de résultat, ou lorsqu'elle est tout simplement limitée.

Quels sont vos domaines de compétence ?

antenne de Lecher
VATHA (valise d'analyse de test et d'harmonisation ACMOS)
acmodermil (acupuncture par stimulation)
quantacmos (acupuncture par champs lumineux)
  • La bio-résonnance naturelle :

Elle sera utlisée avec la bioénergie ACMOS , en recherchant les harmonies manquantes dans la valise d'analyse de test et d'harmonisation ACMOS (VATHA), huiles essentielles, oligo-éléments, minéaux, homéopathie, phytothérapie, chromothérapie... Une fois l'energie profonde rétablie, l'acupuncture moléculairre par stimulation avec "l'acmodermil" ou le "quantacmos" (stylet à diodes lumineuses) rétablira l'énergie superficielle et fera tenir dans le temps l'énergie profonde. Cette approche répond à la question : de quoi s'agit-il ?

 

  • La bio-résonnace virtuelle :

Elle sera utilisée avec la banque de données du physioscan, logiciel de pointe récent, effectuant des bilans de santé fonctionnels et énergétiques. Ce dernier détecte les signaux de perturbation du SNC (système nerveux central) et neurovégétatif et envoie les informations correctives. Cette approche répond également à la question : de quoi s'agit-il ?

 

  • La thérapie lumineuse :

Le MILTALED associe les propriétés thérapeutiques de plusieurs agents physico-énergétique tels que : champ magnétique, rayonnement infra-rouge, lumière cohérente monochromatique et chromatothérapie pulsée dont les effets sont cicatrisants, antalgiques, biostimulants, anti-inflammatoires... Cette approche répond à la question : où se trouve la surcharge et à quelle fréquence vibre-t-elle ?

 

  • La physiodétoxination :

Aidera l'organisme du patient à se régénérer par nettoyage, équilibrage, et amplification de l'énergie interne. La détoxination par procédé d'électrolyse ionique permet de :

- réduire la charge toxénique des tissus et des organes

- stimuler l'élimination des métaux lourds

- stimuler l'élimination des acides

- dynamiser et revitaliser tous les organes

- activer la fonction métabolique et la microcirculation sanguine

- faciliter l'équilibre acido-basique...

Cette approche répond à la question: quel est l'organe atteint ?

 

  • La kinésiologie :

Aidera le patient à se débarrasser de ses déchets psycho-émotionnels néfastes, créant un mal-être physique et/ou mental. La force de cette méthode régit dans la syntonisation des informations subtiles et profondes qui sont mémorisées voire cristallisées (création de matière) dans le corps du patient. Le tout sera d'aller le plus en profondeur possible pour déterminer la racine du mal, c'est à dire la cause du déséquilibre.

Cette approche répond à la question : pourquoi en est-il ainsi ?

 

  • La naturopathie par l'Ayurvéda :

Apportera une hygiène de vie ciblée et adaptée au patient selon sa constitution :

régime alimentaire, activité physique, activité artistique, sexualité, sommeil, environnement, climat, activité professionelle... Rien n'est laissé au hasard.

Cette approche répond à la question : comment améliorer le quotidien ?

 

  • technique manuelle par le massage :

Californien/suédois ou Lomi lomi Hawaïen, ces deux types de toucher agissent sur la structure musculo-ostéo-tendineuse, draine le système sanguin et lymphatique, diminue le stress et dynamise les organes.

Cela renforce une séance des méthodes précédemment citées (kinésiologie, bioénergie, physioscan...)

miltaled
quelques résultats du MILTALED
physiodetox

Quel est votre champ d'action ?

                       .                   .

                       .                   .

        stade       .   stade        .                          stade

       lésionel     . organique    .                     énergétique

    (10% d'aide).(50% d'aide) .                    (100% d'aide)

                       .                   .

                       .                   .

      -3               -2              -1                  0              +1            +2

....../................./................/.................../................./................/...

     maladie        maladie      troubles       équilibré      bien-être    très bonne

     en phase       grave      fonctionnels   petits maux                      santé

       finale         .                   .                                                      

                        .                   .

                        .                   .

                        .                   .

 

La santé n'est pas l'absence de douleur ni le silence des organes, mais un état de créativité, de joie de vivre et d'épanouissement fréquente dans la vie de l'individu, sans vide. Autrement dit l'absence, la rareté ou l'irrégularité de créativité, de joie de vivre et d'épanouissement est un signe d'un manque de bien-être de bonne qualité et donc de santé. Mais attention !; Une personne ne peut pas toujours être en très bonne santé, si tel est le cas, c'est une personne qui ignore ses maux. La santé de tout un chacun oscille constamment d'un niveau à l'autre. L'énergie n'est jamais figée mais constament en mouvement. Si jamais elle est figée (énergie de mauvaise qualité ou absence d'énergie), cela prouve la présence de pathologie et donc d'une maladie qui s'installe.

problème de peau ?

Comment intervenez-vous selon le stade d'évolution de la pathologie ?

Une séance de bioénergie ACMOS est essentielle dès le départ étant donné que cela rétablira un potentiel énergétique intéressant pour l'homéostasie. Le tout sera d'augmenter les défenses immunitaires avant d'aller plus loin. Ensuite, tout dépendra du profil du patient. Une symptopathie algique très importante par exemple m'orientera vers le traitement de la douleur via le MILTALED. Un profil psycho-émotionnel sensible me dirigera vers une séance de kinésiologie. Une infection plutôt vers une séance de bioénergie ACMOS puis des séances de physiodétox (désintoxination organique) suivies d'une séance de naturopathie par l'Ayurvéda. Tout problème chronique et aigü sera géré par physioscanning. Le massage "bien-être" est très souvent le bienvenu après une séance "dite forte" telle que la détoxination organique (physiodétox), ou bien après une séance de bioénergie car cela permet d'entériner la détente profonde et le lâcher-prise.

Domaine d'intervention selon le stade d'avancement de la pathologie

   1. Information négative entrante (perturbe le centre énergétique humain

         sous forme de lumière)

   >>Kinésiologie (pourquoi ?)

   >>Physioscanning (où ?)

 

   2. Vibration de l'information négative mesurable en Hertz

   >>Bioénergie ACMOS (où et comment ?)

   >>Physioscanning (où exactement ?)

 

 

   3. Décalage énergétique (réseau des méridiens d'acupuncture perturbé)

   >>Bioénergie ACMOS (rétablissement général de l'énergie profonde)

   >>Physioscanning (rétablissement précis de l'énergie profonde par zone)

   >>Miltaled (optimisation vibratoire de l'énergie profonde, stimulation des 

                    cellules souches)

 

  4. Troubles fonctionnels (organes, glandes, fonctions, régions...)

   >>Miltaled (traîtement antalgique, anti-inflammatoire, cicatrisant...)

   >>Physioscanning (traîtement des pathologies chroniques et aigues)       

   >>Naturopathie (hygiène de vie, alimentation adaptée)

   >>Physiodétox (stimulation organique)

   >>Massage "bien-être" (diminution du stress)

 

   5. Accumulation des déchets (mauvaise élimination) 

    >>Bioénergie ACMOS (stimulation du système lymphatique)

    >>Physiodétox (drainage organique par détoxination)

    >>Naturopathie (cure, jeun, diète, lavement, purge adaptés...)

 

   6. Lesion organique (maladie installée/traîtement lourd/chirurgie)

    >>Bioénergie ACMOS (compensation médicamenteuse)

    >>Physioscanning (retardement de l'évolution morbide de la maladie)

    >>Miltaled (limitation de la douleur, inflammation, oedème...)

         


Contact

Charles Coindin

Bioénergéticien ACMOS

Naturopathie

kinésiologue

 

96, rue Adrien Lagourgue

97424 Le Piton Saint-Leu

 

Tél : 06 92 27 82 08

charlesc.teamasea.com